Léa Gore
Magnétisme à Tours
 
17 Place de la Tranchée, 37100 Tours
 
Disponible aujourd'hui de 9h à 19h
 
07 49 27 78 14

Blog

Le lâcher-prise

Pourquoi lâcher-prise ?

 

Notion utilisée communément pour définir l'acceptation de ce qu'on ne peut pas contrôler.

En effet, le « lâcher-prise » est l'opposé de « contrôler », « maîtriser » ou encore « diriger ».

Alors se pose la question : pourquoi avons-nous ce besoin de (tout) contrôler ?

 

  •  Le besoin de contrôler

Lorsque l'on perd le contrôle, tout du moins, que l'on ai l'impression de perdre le contrôle à propos d'une situation, d'un événement précis, d'un(e) ou plusieurs émotion(s), pensée(s) ou sentiment(s), on peut se sentir rapidement désemparé et dépassé. On sort de notre zone de confort et c'est à ce moment que le besoin de maîtriser arrive.

 

Ce besoin de contrôler est très présent dans notre société, dans notre éducation, même ce qui est incontrôlable. Notamment, avec les différentes règles et normes sociales qui régissent notre position dans les différents groupes sociaux que l'on fréquente, et cela dès l'enfance (famille, amis, écoles, activités, travail, etc.). Toutes les attentes que l'on pose sur nous dès notre plus jeune âge, nécessitent un certain contrôle de soi et de ce qui nous entoure, afin d'y répondre au mieux.

 

Il y a également l'Ego qui signifie, selon le Journal de Montréal, « la conscience que l'on a de soi, c'est en quelque sorte ce qu'on perçoit de sa personnalité. En psychanalyse, l'ego (qu'on appelle aussi le « moi », le « je ») serait chargé d'équilibrer nos impulsions, notre code moral et la réalité du monde. »

 

L'Ego a besoin de contrôler et pour cela il lui faut des éléments stables, immobiles et sous contrôle comme des répétitions que l'on retrouve dans le quotidien notamment. Ce qui est assez contraire à la vie qui est en constante évolution. Et dès lors que l'Ego ne parvient pas à contrôler les éléments internes et externes, il se met en tension et en résistance puisqu'il a des difficultés à accepter l'évolution des choses de la vie.

 

Cela fait résonance également avec la peur, qui rappelons le signifie selon le dictionnaire Larousse, « un sentiment d'angoisse éprouvé en présence ou à la pensée d'un danger, réel ou supposé, d'une menace. ». Ici, il peut y avoir la peur de lâcher et que ce soit ingérable, insurmontable, en d'autres mots la peur de perdre le contrôle provient du mental et est généralement inconscient. Et tout cela nous fait perdre une grande partie de notre énergie.

 

  • L'impact sur la santé

Pour contrôler, le corps se met en tension et utilise une grande partie de notre énergie vitale. Lorsque celle-ci est en baisse, on peut le ressentir au niveau physique, mental et/ou émotionnel, avec notamment l'apparition de différents symptômes donnant l'alerte aux corps physique, mental et émotionnel de lâcher-prise.

 

Par exemple, on peut ressentir de la fatigue, du stress, des angoisses, de la déprime, du surmenage, une baisse de la confiance en soi, des douleurs musculaires, notamment au niveau du haut du dos (cou, cervicales, épaules), etc. Ces symptômes peuvent être marqueurs de la difficulté à lâcher-prise entre autres, c'est donc le moment de s'écouter et de lâcher.

 

Comment lâcher-prise ?

 

Selon le dictionnaire Larousse, lâcher-prise est un « moyen de libération psychologique consistant à se détacher du désir de maîtrise. ». Cette notion peut, la plupart du temps paraître floue ou encore difficile à appliquer. Mais j'ai une bonne nouvelle, cela s'apprend avec le temps et il existe plusieurs moyens d'y parvenir et de l'utiliser.

Mais alors, comment faire pour lâcher-prise ?

 

  • Qu'est ce que le lâcher-prise ?

Le lâcher-prise commence par le fait de moins contrôler et ça, vous vous en doutez déjà. Mais plus précisément, le contrôle c'est de lâcher et non de contrôler, ce qui paraît assez paradoxal.

 

Mais cela est possible en faisant preuve de flexibilité et de non résistance, c'est à dire de gagner en capacité d'adaptation. On peut facilement constater que ce qui est rigide vient à fonctionner difficilement ou casser, et ce qui est flexible vient à mieux fonctionner et à s'adapter (ex : ressorts, ballon, mousse, etc.).

 

S'adapter, c'est glisser sur la vague des événements et changer le « cela ne me convient pas » en « c'est comme cela ». C'est à dire que l'on change l'usage de notre énergie, celle que l'on utilisait pour résister à la tension, va désormais être utilisée pour accepter les choses telles qu'elles sont et la situation telle qu'elle est. A partir de ce moment là, on s'ouvre vers d'autres manières de procéder et de voir les choses. En effet, commencer à lâcher-prise c'est aussi faire d'avantage confiance en la vie et au cours des choses.

 

C'est un véritable état intérieur que de cesser de mettre une grande partie de son énergie dans une ou plusieurs tensions puisque dès que l'on a une résistance face à l'une d'elle, notre taux vibratoire change et on attire à soi l'énergie que l'on dégage (loi attraction). Donc plus on est positif et non résistant et plus on attire du positif et une attitude flexible.

 

Et à partir du moment où on réussit à lâcher, on récupère de l'énergie puisqu'on ne souffre plus de notre résistance. On est dans une libération, on accueille, on regarde en face, on s'autorise à ne plus résister un instant. Notre énergie augmente considérablement et on retrouve la paix intérieur, on est plus serein face à soi-même et aux différentes situations.

 

Le lâcher-prise est un outil qu'il faut apprendre à utiliser pour améliorer sa vie et son énergie. La clé pour y parvenir est de ne pas se mettre la pression, de ne pas culpabiliser si on n'y arrive pas encore, de prendre du temps, beaucoup de temps, d'être indulgent avec soi même et de s'entraîner au quotidien.

 

  • Lâcher-prise concrètement : les exercices

Le lâcher-prise c'est apprendre à ne pas résister. Cela s'applique via de nouveaux réflexes et de plusieurs exercices, qui peuvent devenir de nouvelles habitudes et permettre d'adopter une attitude de lâcher-prise au quotidien.

 

Il existe de multiples exercices concernant la pratique du lâcher-prise, je vais vous en partager 3, ainsi qu'une pratique énergétique, que j'utilise lors de mes accompagnements professionnels ainsi que personnellement. Ceux-ci ont fait leurs preuves, puisqu'ils présentent de très bons résultats avec de la pratique et de l’entraînement.

 

1er exercice : Prendre conscience et lâcher

Dans un premier temps, pour avoir une meilleure visualisation du besoin de contrôler, inscrivez sur une feuille : les attentes, les désirs ou encore les projections que vous avez face aux événements intérieurs ou extérieurs qui représentent une tension chez vous (personne, situations, événements, émotions, sentiments, etc.) et ce que cela vous fait ressentir émotionnellement.

 

Exemples :

  1. j'attends que mon fils fasse son lit le matin – ce matin il ne l'a pas fait – cela m'agace

  2. j'ai envie d'être bien, détendu(e) – depuis 3 semaines je manque d'argent – cela me stresse

 

C'est la première étape du travail, prendre conscience des éléments que l'on a envie de maîtriser, autant intérieurement, qu'extérieurement.

 

Dans un second temps, prenez cette liste de toutes les tensions identifiées, soit sur quoi vous souhaitez lâcher prise et sur quoi la résistance est plus forte.

Regardez en face les éléments qui bloquent et dîtes : « Je lâche prise face à cette réalité et je souhaite la meilleure évolution possible. », visualisez la tension s'éloigner et partir tout en ressentant un allégement et une libération.

 

Répéter cet exercice libérateur autant de fois que vous en ressentez le besoin.

 

2ème exercice : Faire une pause cérébrale et physique

Dès que vous ressentez une tension liée à un besoin de contrôler, faîtes une pause.

 

  1. Prenez du recul un instant, mentalement et physiquement en changeant de pièce ou d'endroit.

  2. Asseyez-vous ou allongez-vous au calme, fermez les yeux et respirer profondément quelques temps tout en visualisant la tension partir à chaque expiration.

  3. Focalisez-vous sur votre respiration et les sensation de votre corps (les battements du cœur, le contact de votre corps, etc.)

  4. Dès que des pensées apparaissent, laissez les partir et concentrez-vous de nouveau sur votre respiration et vos sensations corporelles.

  5. Dès que cela vous a permis de retrouver un certain apaisement, vous pouvez reprendre vos activités en regardant et en abordant les choses autrement.

 

Vous pouvez vous remercier, vous venez de vous offrir une pause méditative. Elle vous a permis de vous poser et de vous reconnecter à vous, tout en faisant taire votre mental qui le besoin de contrôler.

 

3ème exercice : Bien s'ancrer

Dès lors que nous sommes bien ancrés dans le sol, nous résistons plus facilement aux événements intérieurs et extérieurs à soi. Exactement comme les arbres, mieux ils sont enracinés et mieux ils résistent aux intempéries et aux tempêtes.

C'est pareil pour nous, un bon ancrage permet de ressentir du bien-être, de la paix intérieure, une meilleure présence à soi et aux autres, de se sentir en sécurité, de chasser la négativité, d'apporter plus de confiance en soi et d'énergie, de diminuer le stress et favoriser le lâcher-prise, la sérénité et l'acceptation de ce qui est.

 

L'exercice d'ancrage énergétique de Mary-Laure Tesseydre :

 

Assis ou debout, les pieds à plats sur le sol

 

  1. Prenez 4 grandes inspirations et expirations abdominales.

  2. Les yeux fermés, imaginez que des racines sortent de vos pieds et commencent à s'enfoncer dans le sol progressivement et profondément.

  3. A chaque inspiration, visualisez l'énergie de la Terre remonter en vous en passant par vos racines, par vos pieds jusqu'à vous.

  4. A chaque expiration, vos racines s'étendent encore plus loin et encore plus profond vers le centre de la Terre.

  5. Vos racines commencent par englober de plus en plus d’espace, et englobe maintenant votre ville, votre région, la terre toute entière et vont jusqu’à son noyau.

  6. Vous êtes maintenant parfaitement relié avec la Terre. La puissante énergie du noyau de la Terre remonte jusqu’à vos pieds, puis jusqu’à votre cœur et vous traverse tout entier.

  7. Déposez une intention sur quelque chose que vous souhaitez voir apparaître dans votre vie. Par exemple, dans le centre de la Terre, vous allez émettre l'intention : « je suis en sécurité, ici et maintenant » ou encore « je lâcher-prise, ici et maintenant »

  8. Vous vous sentez maintenant profondément relié avec la Terre, en totale sécurité et en total lâcher-prise.

 

Séance Access Bars ®

 

Il a été évoqué plus haut, la notion du besoin de contrôler, qui provient notamment de notre éducation et de la société. Et ce besoin, qui est une croyance, peut représenter une limite ou un blocage dans la vie que l'on désire vivre.

 

Au sein de mon cabinet je propose la pratique Access Bars®, qui est une méthode énergétique libératrice de toutes idées, croyances, considérations, attitudes, sentiments et émotions limitantes.

 

Cela peut être libérateur sur le domaine du contrôle, tout en permettant de lâcher-prise d'avantage.

 

Pour en savoir plus sur cette pratique : 

Je vous remercie pour votre lecture.

Derniers articles

Catégories

Aucune catégorie à afficher

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.